Payoneer intègre le Top FintechL'arrivée du printemps a rimé cette année chez Payoneer avec la bonne nouvelle de sa toute récente intégration au sein d'un classement de premier ordre : le Top Fintech du New York Times.

 

Le Top Fintech

En dix ans, le secteur de la technologie financière a littéralement explosé. Il est en effet passé d'un domaine pointu et ennuyeux boudé des développeurs de la Silicon Valley à l'un des segments technologiques les plus porteurs et dynamiques de ces dernières années. Comme toute nouveauté, ledit secteur s'est vu baptisé d'un nom qui est ici évocateur à défaut d'être original : FinTech (pour Financial Technology).

Le terme cependant a été repris par toutes sortes de compagnies qui de près ou de loin ont à voir avec la technologie et la finance : analyse de données économiques, courtage d'assurances, logiciel de budgétisation, etc. Le moment était donc venu de mettre un peu d'ordre dans tout cela et c'est ce que le réputé New York Times a fait en établissant le Top Fintech.

Ce classement des entreprises de technologie financière comporte six catégories :

  • Finance personnelle et management d'investissement;
  • Prêt;
  • Analyse de données et bourse de Wall Street;
  • Paiement;
  • Transfert d'argent et monnaie;
  • Financement participatif.

Payoneer bien classé dans sa catégorie

C'est tout naturellement au sein de la catégorie « Transfert d'argent et monnaie » que l'on trouve Payoneer. La compagnie occupe la seconde place tout juste derrière Xoom qui, rappelons-le ici, est une filiale de PayPal. Un excellent classement donc pour Payoneer dont l'évaluation n'a toutefois pas été communiquée au célèbre journal promoteur du Top FinTech.

Très vite après Payoneer viennent dans ce classement des sociétés telles que Coinbase ou Circle ramenant au premier plan la question de savoir si l'avenir appartient à celles et ceux qui se tournent vers le bitcoin ou pas. Voici un sujet qui revient souvent dans les discussions en ce moment au sein de la SiIicon Valley. Restons à l'affut!